jeudi 5 mai 2011

rêve soyeux du sommeil de ce matin

oldchum
l'église était pleine de ceux qu'on voulait
t'étais en gris et noir et moi en noir
on célébrait le deuil de nous séparés
vierges pour la naissance de nous unis

je pense que maman pleurait cachée
j'étais excitée, toute mêlée,
toi calme, droit, certain
nos trois amis en blanc m'émouvait autant que toi à genoux
je le jure

les draps bénis
la sainte hostie
frère michel
le velour sous les anneaux
oui, le vouloir
et nous pouvions s'embrasser les mariés

mes yeux te pleurent dessus
on a les même maintenant
je t'appartiens
je suis mon don le plus total
je ne t'ai pas préparé de poème et tant pis pour le buffet
on fait des enfants

3 commentaires:

Alfredine a dit…

Oh c'est magnifique. Joli guibou!

seb haton a dit…

Un armagnac, si c'est possible...

Prière au Dieu hibou. j'aime.
s.h.
PS : l'addition, je dois filer...

Anonyme a dit…

J'ai hâte.
Hibou partout! xx