samedi 23 juillet 2011

perle

et il m'a dit:

je te donnerai du lustre, mais attention ma perlée, attention !
n'éclabousse pas à tous vents ta splendeur
prends bien garde aux mains innocentes mais gercées qui essaieront de t'égratigner.

brille, puis faufile-toi
entre leurs doigts
ne laisse pas même un cheveu
comme un souvenir vague d'un rêve d'un ange

ce serait te donner
que de t'abandonner à eux
garde-toi précieusement, ma perle chérie
si tu savais ta valeur!
tu vaux ce que tu es,
sois-le!

ne te laisse pas charmer par les galets
oui, ils sont beaux et droits;
je les ai fait
mais par trop de compassion
tu terniras comme eux
et ma vague ne t'emportera plus le temps venu

c'est promesse faite:
je te donnerai tout l'éclat de la flore
toute la douceur des ailés
et on te désirera sans fin
tu n'as qu'à demeurer toute petite
telle que je t'ai faite
aimable
blanche

ta place t'attend déjà dans ce bijou céleste,
ma petite perle précieuse tant aimée...

Aucun commentaire: